mars 29

Dormir… dormir…

moutonsImpossible de dormir ! Il est cinq heures, je dois me lever à sept pour aller travailler, et me voilà assis devant mon ordi à écrire ce petit texte de mille caractères, une tasse de café fumant près de moi.
J’ai laissé mon bouquin ouvert hier soir. Quelques pages avant de m’endormir, comme je le fais souvent.
Un roman d’aventures.
Un bouquin prenant.
Passionnant.
A tel point qu’il m’empêche de dormir.
Depuis que je suis couché, c’est une ronde sans fin des personnages du roman. Ils vont, ils viennent, font un peu ce qu’ils veulent, changent d’avis, changent même de nom et de nationalité.
C’est la grande ronde des premiers rôles.
Et bien évidemment, quand un livre me passionne, j’essaie d’imaginer la suite ! Que va-t-il se passer ? Que va-t-il dire, que va-t-elle faire ? J’échafaude des hypothèses.
Et puis non, ça ne tient pas !
Alors, je recommence !
Et ils dansent, et ils tournent.
Ah lala, c’est vraiment difficile d’écrire un roman, quand on ne sait pas soi-même comment il va finir !

1000 caractères.

PS : Mais cette insomnie a été nécessaire, car maintenant je sais… je sais tout… mais je ne vous dirai rien…

Pour lire le premier tiers du roman, c’est ici….. et on peut même s’abonner pour recevoir la suite, deux fois par semaine (lundi et jeudi).

© Amor-Fati 29 mars 2016 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 29 mars 2016 par Amor-Fati dans la catégorie "1000", "Au fil des jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *