octobre 12

Le chagrin des crocodiles

La jungle bruissait des chants et des cris habituels.

Les chasseurs de crocodiles avançaient prudemment sur le fleuve.

Les proies habituellement nombreuses et omni-présentes étaient ce matin là bizarrement silencieuses. Il faut dire que ces reptiles ne sont pas des animaux bruyants.

William Brooks donna quelques coups de pagaie discrets. Il lui avait semblé voir une proie à quelques mètres de lui. Il tendit l’oreille, attentif.

Et là, il entendit un bruit très net. Le reptile sanglotait.

Il stoppa la frêle embarcation qui s’immobilisa au beau milieu du lagon.

L’oreille affutée, il perçut des bruits de sanglot partout autour de lui.

Curieux de ce bruit inhabituel et voulant éclaircir ce mystère, il attrapa les jumelles posées au fond du canot.OK

Tout autour de lui, il vit des dizaines, des centaines de crocodiles. Et tous pleuraient, tous sanglotaient bruyamment. Du plus petit au plus gros. Des dizaines, des centaines de crocodiles en larmes, sanglotant, reniflant dans un bruit épouvantable. Le son était aigu, et l’intensité de plus en plus forte.

N’y tenant plus, il mit en marche le moteur et rentra au campement.

Il aspirait à un peu de calme, un peu de tranquillité. Et surtout, il ne comprenait pas.

Arrivé à la base, il se prépara un café soluble et se dirigea vers le hamac où il comptait goûter le repos attendu. Au passage, il alluma la radio et tomba sur le flash info.

 » Le dernier des Mousquetaires, René Lacoste, est mort ce matin. Le joueur de tennis, créateur de la marque de vêtements qui porte son nom avait 92 ans. De notre envoyé spécial à Saint Jean de Luz, Michel Despointes. »

(12 octobre 1996, mort de René Lacoste, joueur international de tennis. Vainqueur des Internationaux de France en 1925, 1927, 1929 (excusez du peu), finaliste en 26 et 28. Vainqueur de la Coupe Davis de 1927 à 1932, soit six années consécutives. Il s’est reconverti dans une marque de vêtements, de chaussures et de parfums qui porte son nom. L’emblème de la marque Lacoste était (et est toujours) un petit crocodile vert.)

© Amor-Fati 12 octobre 2012 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 12 octobre 2012 par Amor-Fati dans la catégorie "Fiction", "Hommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *