mars 14

Le vent le plus doux

ventIl en est des violents,
Il en est des furieux,
Il en est des méchants,
Il en est des vicieux :

Le Mistral, le Nordet,
Le Cers, le Carcenet,
Le Autan, le Noroît,
Le Garbin, le Suroît,

Mais le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C’est ton souffle
Dans mon cou.

Il en est des sauvages,
Il en est des pervers,
Qui s’attaquent aux rivages,
Qui font gonfler la mer :

Le Soulaire, le Dretvent,
Le Thalwind, le Levant,
L’Eisserot et l’Aigal,
L’Hegoa et l’Autal,

Mais le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C’est ton souffle
Dans mon cou.

Il en est des brûlants,
Il en est des glacés,
Il en est des grisants,
Il en est des salés,

Le Chinook, le Zonda,
Le Squamish, le Bora,
Le Zéphyr, le Mistral,
La Mousson et le Hâle.

Mais le vent le plus doux
Celui qui guérit tout
C’est ton souffle
Dans mon cou.

Si la vie est amère,
Si le chagrin m’inonde,
Si un jour la colère
S’insinue dans mon monde

Je sais que tu sauras
Me serrer dans tes bras,
Faire passer ma douleur
M’insuffler ton bonheur

Car le vent le plus doux
Celui qui guérit tout
C’est ton souffle
Dans mon cou.

© JM Bassetti, le 14 Mars 2014. Tous droits réservés.

© Amor-Fati 14 mars 2014 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 14 mars 2014 par Amor-Fati dans la catégorie "Atelier d'écriture", "Ninon", "Poème

4 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *