avril 26

Ma plume est cassée

plumeJe regarde mon clavier
Là, sur mon bureau posé
Et je dois me l’avouer,
Ma plume est cassée.

J’ai cru, j’ai essayé,
Hier encore je me suis forcé,
Mais je ne peux plus le cacher:,
Ma plume est cassée.

J’aimais que mes dix doigts légers
Courent facilement sur le clavier.
Quand le plaisir est altéré
C’est que la plume est cassée.

Pas envie de me tuer
A chercher, encore chercher,
Elles ne viennent plus les idées,
Ma jolie plume est cassée.

Ce soir encore j’ai essayé
De chercher, de creuser, de fouiller
Mais pas la moindre bonne pensée,
Ma plume est cassée.

Le temps veut-on bien me souffler
Répare les plumes abimées
Pour le moment, c’est avéré
Ma plume est cassée.

Je reviendrai à mon clavier
Peut-être bien avant l’été
Mais là, vraiment, j’suis désolé,
Ma plume est cassée.

© JM Bassetti 25/04/2013. Tous droits réservés.

 

 

© Amor-Fati 26 avril 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 26 avril 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Poème

4 COMMENTS :

  1. By Domi on

    Moi je trouve que cette plume n’est pas si cassée que ça…
    Mais comme nous en discutions hier soir, si elle a besoin de prendre un peu de vacances, eh bien qu’elle se repose ! Elle nous reviendra je l’espère, pleine de belle énergie, emplie d’une sérénité nouvelle et frétillant par avance de toutes les belles histoires qu’elle écrira pour notre plus grand plaisir !
    En attendant, elle va me manquer, prends soin d’elle et de toi ! Bises.

    Répondre
  2. By Ophélie on

    Nous attendrons, fidèles lecteurs que nous sommes, que la plume soit réparée …

    Répondre
  3. By Sylviane on

    La plume n’est pas cassée, juste un peu émoussée, fatiguée , affaiblie. La source n’est pas tarie, les mots reviendront quand le chaos sera apaisé. Prends le temps qu’il te faut, les lecteurs attendront et ton retour n’en sera que plus beau. C’est « juste un petit grain de sable » qui enraye la plume mais ne la brise pas. Bises

    Répondre

Répondre à Ophélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *