mars 25

Meilleurs voeux

bonanéComme d’habitude, champagne, petits fours et pâtisseries seront de la fête ce soir. Comme tous les ans, on va rire, on va chanter, on va boire, se souhaiter les bons vœux et s’embrasser sous le gui. Pour ce nouvel an, on mangera peut-être les premières fraises, si la saison est avancée.

Toutes les femmes sont aux fourneaux, préparant les mets qui seront dégustés ce soir, les enfants courent et s’égaillent dans les champs, cueillent quelques fleurs qui décoreront les tables des convives. Les hommes des campagnes sont partis chasser pour que les tables soient encore mieux garnies. Peut-être un marcassin ou un jeune faon. On ne sait jamais !

Mais la fête sera triste car elle sera la dernière. Le pape nouvellement installé l’a déclaré récemment. Fini le nouvel an sous le premier soleil du printemps. Finis les premiers fruits sur la table des invités. Finis les croquants légumes de printemps. Il faudra désormais se résoudre à fêter la nouvelle année en plein cœur de l’hiver, dans le froid, la neige, la glace et les bourrasques hivernales. On mettra des pommes de pin pour décorer, on mangera des fruits secs et des légumes d’hiver. Tout cela à une semaine de Noël. Mais il parait que tous les pays vont s’y mettre, alors à quoi bon manifester, dire son mécontentement et faire des pétitions. Les temps changent et il va bien falloir s’y faire !

Une seule consolation : cette année, il ne faudra pas attendre un an pour se souhaiter une bonne nouvelle année, mais seulement neuf mois à peine !!

(Le 25 Mars 1581 a été le dernier Nouvel An fêté à l’arrivée du printemps. Désormais, selon le nouveau calendrier grégorien mis en place, l’année commencera le premier janvier. Et ce tous les ans et dans tous les pays. Car avec le calendrier julien, la date de début d’année pouvait varier selon les années. Ce calendrier n’ a été généralisé qu’au début du XX° siècle !)

© JM Bassetti 25 Mars 2013. Tous droits réservés.

© Amor-Fati 25 mars 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 25 mars 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Histoire réécrite", "Hommage

2 COMMENTS :

  1. By Loïc on

    On en apprend tous les jours avec tes chroniques. Au lieu de « Tout cela à une semaine de Noël » qui littéralement signifierait plutôt une semaine avant, je te suggère simplement : « Tout cela, juste une semaine après Noël ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *