décembre 18

Parlez-vous Plörknord ?

Voilà… 2017 s’achève bientôt. Une belle année de textes en tous genres grâce à ce super atelier que Bricabook nous propose chaque semaine. pensez à aller sur le site pour lire ou relire tout ce qui vous a été proposé pendant l’année !!
Passez un joyeux Noël et, en recevant vos cadeaux, pensez au travail que cela a nécessité pour que tout soit prêt à temps.
Rendez-vous en Janvier pour le prochain atelier !!


© Leiloona

L’ambiance était électrique. Ça se sentait rien qu’en pénétrant dans l’atelier. Habituellement, tout se passait dans la bonne humeur, même en sifflotant ou en chantonnant. Mais ce matin, il n’aurait pas fallu faire une réflexion ou dire quoi que ce soit de déplacé sans risquer l’incident.
A quatre pattes par terre, Bidule pestait à haute voix.
« Voilà bientôt deux siècles qu’on ne nous a pas réclamé un tel article. Je me souviens bien, c’est moi qui m’en étais déjà chargé à l’époque.
– Oui, répondit Farfouille qui passait par là, mais à l’époque, tu étais plus jeune et plus patient !
– Tu parles, à peine deux cents ans, c’est rien !
– Quel est le problème exactement ? Montre-moi, je peux peut-être t’aider.
– Tu vois, voilà trois fois que j’essaie de mettre cette planche comme ça, et ça ne fonctionne pas.
– Ca a l’air bien pourtant, comme ça, à vue de nez.
– A vue de nez, oui, tu en as de bonnes, mais quand je mets celle-là… Tu vois bien que…
– Ah oui en effet, tu as raison ! Il y a un décalage.
– Pas gros mais quand même… Tu sais ce qui serait l’idéal si tu voulais vraiment m’aider ?
– Non, vas-y, dis-moi Bidule, si je peux, je le ferai !
– Trouve-moi la notice de montage originale. Toi qui es le roi du rangement, je suis certain que tu la trouveras !
– Nom d’un petit renne, tu parles d’une demande… Je ne te garantis rien, mais je vais aller voir. C’est vraiment parce que c’est toi.
– Pendant que tu cherches, je vais monter un ou deux vélos, histoire de ne pas perdre de temps.
-C’est ça, à tout à l’heure !
Et Farfouille disparut en courant et en claquant la porte.

Une heure plus tard, alors que Bidule, aidé par Bidouille, installait le dérailleur du quatrième vélo de la matinée, Farfouille fit son entrée dans l’atelier.
– Voilà, dit-il, tout essoufflé, voilà ce que j’ai trouvé.
Et il déposa sous les yeux éberlués de Bidule le grand livre de montage qu’il avait retrouvé loin, loin, sur une haute étagère dans la grande bibliothèque.
– Tu vois, dit-il, c’est clair… Ta pièce est montée à l’envers… C’est marqué là.
– Mais que racontes-tu, demanda Bidule, je ne comprends rien à ce charabia. C’est quoi ce langage ?
– Mais enfin, répondit Farfouille, c’est du Plörknord. Souviens-toi.
– Du Plörknord ? Tu veux dire, du Plörknord ancien ?
– Oui, celui qu’on parlait dans la nuit des temps.
– Mais je ne le parle pas, je ne le lis pas non plus.
– Ca, mon cher Bidule, il fallait venir aux cours quand nous étions enfants.
– Ca ne m’intéressait pas à l’époque. J’avoue que j’ai séché presque tous les cours. Je préférais jouer aux boules de neige et assister aux cours d’emballage des cadeaux.
– Oui, je sais, tu étais plutôt manuel, comme tu l’es maintenant !
– Sûr ! et puis j’avais pris l’option mécanique des traîneaux et réparation de rennes.
– Allez, je suis là pour t’aider. Donc, là, tu vois, là où il y a les trois bâtons, c’est écrit : Placer la planche B vers le Nord-Ouest. Et toi, tu la mettais Nord-Est.
– Alors, Nord-Ouest !! Ah oui, c’est bon, on n’a plus le décalage… Je pense que je dois pouvoir finir tout seul maintenant.
– Vas-y, continue, mais je reste à côté de toi pour la fin du montage, je suis sur la notice.
– Je suis rassuré ! Merci Farfouille. Du fond du cœur, merci.
– Pas de quoi mon vieux  Bidule ! Ah, les enfants ne se doutent pas du mal qu’on se donne pour fabriquer leurs jouets.
– Mets un petit bout de tissu pour marquer la page, des fois que j’en ai encore besoin dans deux cents ans !!
– Ah ah, tu as raison… Ou alors, mets-toi au Plörknord, il y a des cours de rattrapage en janvier ! »

© Amor-Fati 18 décembre 2017 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 18 décembre 2017 par Amor-Fati dans la catégorie "Atelier d'écriture

20 COMMENTS :

  1. By Hasna on

    Merci, merci beaucoup pour tous ces textes , toutes ces ambiances , toutes ces émotions. J’apprécie tout au long de l’année ces retrouvailles hebdomadaires.
    A l’année prochaine donc, et bonnes fêtes à tous.

    Répondre
  2. By Albertine on

    J’ai beaucoup aimé me glisser dans l’atelier du Père Noël ! Longue vie à ces deux adorables lutins.

    Répondre
  3. By Nath on

    C’est donc comme cela que ça se passe !
    Je me serais crue petite fille quand j’essayais d’imaginer l’atelier du Père Noël.
    Délicieux moment

    Répondre
    1. By Amor-Fati (Auteur) on

      Oui, oui, c’est comme ça, et je le sais bien parce que le Père noël, c’est moi !!!

      Répondre
  4. By Gilles on

    Il y a un « hic et a…  » lors IKEA est las pour toi !
    Encore un joli petit texte ciselé au cruciforme
    Joyeux Noël !

    Répondre
    1. By Amor-Fati (Auteur) on

      Alors là, Gilles, celle là, j’ai pensé la mettre dans le texte et je n’ai pas osé…
      Merci pour le cruci…

      Répondre
    1. By Amor-Fati (Auteur) on

      Décalée ??? C’est toi qui le dis… Moi je dis que c’est comme ça… Et pi c’est tout

      Répondre
    1. By Amor-Fati (Auteur) on

      Et pour commencer la suivante, tu nous prépares quoi ???
      Des bises en tout cas…

      Répondre
  5. By Nady on

    J’ai bien fait de revenir voir ton texte ! Dès l’intro j’ai éclaté de rire tellement tu as superbement bien décrit l’ambiance !!! et ces petits lutins qui s’entraident ! Trop choupi !!! Belles fêtes de fin d’année à toi et à Rolande ! Et bon Noël !

    Répondre
  6. By Valerie on

    Un texte tout mimi qui nous plonge dans l’atelier des lutins en pleine effervescence et nous rappelle au passage l’importance de bien étudier…N’est ce pas les enfants?? Joyeux Noël à toi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *