février 1

Pierre et Michel

michelIl était un peu rebelle, Michel

Il n’était vraiment pas fier Pierre

Il foutait parfois le bordel Michel

Il n’aimait pas la misère Pierre

 

Il ne parlait pas au ciel Michel

L’église c’était son affaire Pierre

Il n’avait plus son missel Michel

Il connaissait son bréviaire Pierre

 

Un jour il fit un appel Michel

Sur une radio populaire Pierre

Il appela les officiels Michel

Secoua les fonctionnaires Pierre

 

Il cria que c’était cruel Michel

De laisser seuls dans l’hiver Pierre

Dans le froid tous ceux et celles Michel

Se trouvant dans la misère Pierre

 

Il fit rouvrir des hôtels Michel

Recruta des volontaires Pierre

Il fit sortir des poubelles Michel

De quoi nourrir tous ses frères Pierre

 

Maintenant il est au ciel Michel

Il a quitté cette terre Pierre

Nous resterons tous fidèles Michel

A Coluche et à l’abbé….. Pierre.

 

(Le 1er Février 1954, Henri Grouès, dit l’abbé Pierre, lance son appel à la charité sur les ondes de Radio Luxembourg.Cet appel a permis de récolter cinq cents millions de francs de l’époque.)

© JM Bassetti 01/02/2013 Tous droits réservés.

© Amor-Fati 1 février 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 1 février 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Hommage", "Poème

3 COMMENTS :

  1. By Laurence on

    La force des hommes est dans leur cœur.
    Leurs différences les rends complémentaires.
    Le malheur, c’est qu’on ne les oublie pas, parce que leurs combats continuent.

    Répondre
    1. By Laurence on

      C’est plutôt,  » les rendent » complémentaires.
      Pourquoi ne m’en suis je pas rendue compte plus tôt ?
      Je suis désolée de cette bourde disgracieuse .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *