mai 3

Le creux de ton cou.

douceur2C’est la corne d’abondance
Des senteurs et des parfums.
Je le reconnaitrais entre mille
Le tien.

Long, élégant et gracieux
J’aime y blottir mes yeux,
J’y vois la paix et le beau temps
Sans fin.

C’est une niche, une cachette
Un refuge, un abri doux
Je m’y enfouis pour m’endormir
Serein.

Si ma nuit est agitée
J’y trouve toujours le repos
Lui seul m’apaise et me rassure
Si bien.

C’est une clairière sous tes cheveux
Une prairie tendre et fleurie
Où galopent mes baisers
Mes mains.

© Amor-Fati 3 mai 2016 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 3 mai 2016 par Amor-Fati dans la catégorie "Ninon", "Poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *