septembre 28

Shadock ?

 » Il est mort, Pompée.
– Qui ça ?
– Ben Pompée.
– Oui, j’ai bien compris qu’il était mort pompé, mais qui ?
– Ben Pompée.
– Moi, j’aimerais bien…

– Etre mort ?
– Non, être pompé.
– Etre Pompée, mais t’es pas général romain, toi.
– Ben non, pourquoi ? Il faut obligatoirement être romain ?
– Pour quoi ?
– Pour être pompé.
– Ah, décidément, t’es bien le roi, toi…
– Peut-être, mais pas le roi des pompés en tout cas.
– Ah OK, compris ! Allez, reprends-en un, à defaut d’être pompé tu finiras peut-être bourré… »

(28 septembre -48, assassinat de Pompée, sur la plage de Péluse en Egypte, par Septimus, un de ses anciens soldats).

A noter que le 16 février 1899, mourait le président Félix Faure dans les bras de sa maitresse, Madame Steinheil. A son propos, Clémenceau déclara : « Il a voulu vivre César et il est mort Pompée ».
Quant à sa maîtresse, elle reçut aussitôt le joli surnom de …… »pompe funèbre »…
J’avais prévenu ce matin que ce serait doux et léger…

© Amor-Fati 28 septembre 2012 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 28 septembre 2012 par Amor-Fati dans la catégorie "Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *