avril 28

Sin Ayuda

sinayudaLoin des arènes
Loin des sirènes
Je traine ici
J’ai pas d’abri.
Mes quatre enfants
Dans le néant
Tout comme leur père
Dans la misère.

J’ai pas d’boulot
J’ai pas d’euros
J’ai rien de rien
Je tends la main.
Ca m’amuse pas
Ca me plait pas
Mais j’ai pas l’choix
Entendez moi.

Vous qui passez
Baissez le nez
Là dans le noir
Sur le trottoir
Avec les chiens
Et les sans-rien
Vous m’verrez là
Moi pauvre gars.

Là, à Madrid
J’ai l’ventre vide
Mais à Paris
J’l’aurais aussi
Juste un p’tit sou
De rien du tout
C’est pour manger
Pas pour m’saouler

Un jour j’espère
Que la misère
Me laissera
Me quittera
En attendant
Je meurs doucement
Ne m’ laissez pas,
Sin Ayuda (*)

(*) Sans aide.

Photo © Quentin Bassetti. Madrid, Avril 2014. http://www.tofaday.com

©JM Bassetti. Le 28 Avril 2014. Reproduction interdite sans accord de l’auteur.

© Amor-Fati 28 avril 2014 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 28 avril 2014 par Amor-Fati dans la catégorie "Au fil des jours", "Poème

2 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *