avril 1

The end

fin

Chère fidèle lectrice, cher fidèle lecteur,

Voilà. Toute bonne chose a une fin. J’ai le regret de vous écrire que le texte que vous avez lu hier : « Passage à l’acte » était le dernier texte des Chroniques Uchroniques.

Hier, Arnaud Nimousse a débranché Alain Ternette, aujourd’hui c’est moi qui débranche.

C’était une belle expérience, une expérience de sept mois (le premier texte date du 2 septembre) qui m’a beaucoup appris, qui a été très enrichissante. Je remercie de tout cœur toutes celles et tous ceux qui m’ont suivi quotidiennement.

Mais chaque médaille a son revers.

J’ai fini par sortir un livre, chose que je pensais impossible jusqu’alors. Je dois maintenant le vendre, démarcher les libraires, les bibliothèques, les foires aux livres. C’est beaucoup de temps et beaucoup d’énergie mis en jeu.

Peut-être reprendrai-je un jour l’écriture de nouveaux textes ? Pour le moment, je fais un break salutaire pour me replonger dans la vraie vie, celle où l’on n’est pas chaque soir penché sur son clavier pour inventer une nouvelle histoire.

Que la vie vous soit douce. A bientôt peut-être pour de nouvelles histoires.

JMB

© Amor-Fati 1 avril 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 1 avril 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Fiction

6 COMMENTS :

  1. By Jacqueline Satterlee on

    Vous aller nous manquer… j’avais plaisir a vous lire. Mais je vous souhaite bonne chance avec votre livre!!!

    Répondre
  2. By Ian on

    Quel jour sommes-nous aujourd’hui ?
    Le jour de la raie du blog ? Allons donc au bar, ou dans un autre lieu.

    Répondre
    1. By Loïc Le Dû on

      Je viens aussi d’y penser. Attendons donc le 2 pour voir si cela est bien vrai.

      Répondre
  3. By Annie on

    Un livre qui se ferme, une histoire à suivre, de nouvelles pages blanches à noircir, la vie qui continue, bravo JMB ! Je suis admirative !

    Répondre
  4. By Loïc Le Dû on

    Merci beaucoup pour ces moments agréables de lecture tantôt amusants, tantôt nostalgiques, mais (pratiquement) toujours enrichissants. Comme je n’ai pas commencé à te suivre dès le tout début, il me reste des textes à découvrir. Je le ferai au compte-gouttes, à commencer par ceux du livre que je ne connais pas encore. A demain à la chorale j’espère, avec ou sans ce fameux ouvrage qui n’est peut-être pas encore tout à fait sec.

    Répondre
  5. By Annie on

    suis comme ça ! une grande naïve ! m’empêche pas d’être admirative ! et le plaisir de te lire chaque jour va perdurer alors….

    Répondre

Répondre à Jacqueline Satterlee Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *