mai 30

Uchrony or not Uchrony ?

jeanne

Mince, hier j’ai écrit un texte sur les fraises, en souvenir de la mort de Grouchy qui nous avait fait perdre la face devant les Prussiens, surtout devant les Anglais et ce crâneur de Wellington. Et aujourd’hui, ouvrant mon ordi, de quoi t’est-ce que je m’aperçois-je ? Le 30 mai, dans le calendrier républicain, c’est le jour…… de la fraise.

Encore un sale coup des Rosbifs. Suis sûr qu’ils l’ont fait exprès…

Je commence à m’en remettre doucement et je descends plus bas sur la page du 30 mai. Et qu’est-ce que je vois-je devant mes yeux exorbités et étonnés ?

Je vous le donne Émile, comme disait Rousseau (non-littéraires s’abstenir..)

30 mai 1431 : mort de Jeanne d’Arc sur un bûcher à Rouen.

Un complot…. Un complot brtiannique, vous dis-je…

Je ne vais quand même pas écrire une uchronie là-dessus, ce serait un peu gros… Voyons, que pourrais-je bien inventer ?

– Il a plu toute la journée, et le feu n’a pas pris ?

– Le bois était vert et a juste fait de la fumée (je l’ai déjà fait pour les Templiers) ?

– Elle a été graciée à la dernière minute à cause d’une erreur de procédure ?

– Superman est descendu du ciel ?

– Des soldats en armes sont sortis de la foule et ont tué tout le monde et l’ont détachée ?

– Zorro est arrivé ?

– Elle a défait ses liens toute seule et est partie en mobylette devant la foule médusée ?

– Grouchy a mangé ses profiteroles sans faire le difficile et est arrivé à l’heure, pour une fois (non-lecteurs du texte d’hier, s’abstenir) ?

– E.T. est passé près du bûcher et l’a enlevée sur son vélo volant ?

– Stone et Charden ont chanté (mélomanes s’abstenir) et il a plus très fort d’un seul coup, éteignant les flammes naissantes ?

– La Reine d’Angleterre a souri ?

Non, décidément, rien ne pourrait aller. Ça se verrait trop que c’est bidonné…

Et puis je n’ai pas vraiment envie de me casser la tête.

Et après tout, pourquoi vouloir la sauver ? Elle l’a bien cherché après tout.

Sincèrement, vous ne trouvez pas ?

– S’habiller en homme alors que c’était interdit…

– Devenir soldat alors que c’était réservé aux mecs seulement…

– Raconter que c’est Dieu qui lui a demandé de bouter les anglais… Même Cahuzac n’a pas osé un truc aussi gros pour se justifier…

– Ne pas accepter les avances que lui avait faites un gros Cauchon (non-historiens s’abstenir…)

Franchement, elle a tout fait pour y arriver sur le bûcher. Je ne peux pas sauver ainsi indéfiniment celles et ceux qui se mettent délibérément dans la merde tout seul (pardon Eva, j’ai dit un gros mot… Private joke, sorry…Non-DSDEN14 s’abstenir…)

Et puis bon, si en deux jours, on gagnait Waterloo et on sauvait Jeanne d’Arc, que nous resterait-il comme argument frappant et convaincant pour justifier notre haine farouche, héréditaire et congénitale des Anglais ? Qu’aurait hurlé mon père devant une essai français face au  Quinze de la Rose (non rugbymen s’abstenir), si ce n’est «Tiens, ça c’est pour venger Jeanne d’Arc ! » ?

Non. Puisqu’hier nous avons gagné Waterloo, ce qui n’est pas une mince affaire quand même, avouez, il nous faut conserver un peu de rancœur contre la perfide Albion, et pour cette raison, je vais laisser les flammes monter le long du bûcher de la place Jeanne d’Arc de Rouen (qui ne s’appelait pas Place Jeanne d’Arc à l’époque, notez-le bien) et dévorer le corps fluet et jamais caressé de la pauvre Pucelle.

Voilà. Ce n’est pas une raison pour que le Front National s’en fasse une idole, mais laissons-la assumer ce qu’elle a bien cherché.

Donc, à la question classique : « Jeanne d’Arc a-t-elle été brûlée le 30 mai 1431 à Rouen ? », la réponse est sans équivoque : « Oui ».

A la seconde question, maintes fois posée par les plus grands historiens de France et même du monde :  « J.M.B. n’a-t-il rien pu faire pour empêcher cela ? », la réponse est « Il aurait pu, mais il n’a pas voulu ! »

Et la prochaine fois que nous battrons les Anglais au tournoi des six nations (non-utopistes s’abstenir), comme mon papa, vous pourrez vous écrier : « Tiens, sacré rosbif, t’as le bonjour de Jeanne d’Arc ! »

 

(Pas besoin de parenthèses, tout est écrit au-dessus, je vais pas répéter quand même… Marre de tout faire ici… Z’avez qu’à lire attentivement aussi…)

© JM Bassetti 30 mai 2013. Tous droits réservés.

 

© Amor-Fati 30 mai 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 30 mai 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Histoire réécrite

2 COMMENTS :

  1. By Franck Lermier on

    Il faut savoir également que ce fut la plus grosse prise d’héroïne pure de tous les temps : 50 kg emballés dans une boîte de conserve ! Et comme toute saisie d’héroïne ou de contrefaçon, tout fut légalement cramé et totalement réduit en cendre (sauf la boîte).

    Répondre
  2. By JMB (Auteur) on

    Voilà qui rétablit bien une vérité historique. Merci Franck de cette précision.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *