octobre 21

Un de chaque

Voici ma participation au concours de Micro-Nouvelles de Radio-France.

« Du 9 au 25 octobre testez vos talents d’écrivain et proposez un récit de 1000 signes (espaces compris) sur la thématique : Le livre dans ma vie »

livresLa pluie avait cessé et un timide soleil filtrait à travers les nuages lorsque je refermai derrière moi la porte de la Librairie du Progrès. Je ne me retournai pas, mais sentis dans mon dos le regard de la vieille assise derrière sa caisse et qui se demandait encore si c’était du lard ou du cochon.

Je traversai la rue et m’installai un peu plus loin à une table du Balto où je commandai un demi. A cette heure de l’après-midi, je pouvais me le permettre. Il faut dire que j’avais soif. J’avais marché d’un bon pas depuis la gare où le train de Paris m’avait déposé à 14h28.

Sur le coup, la libraire n’avait pas bien compris.

– Un de Jacques ? De Jacques qui ?

– Non madame, pas de Jacques. De chaque. Je voudrais un exemplaire de chacun des livres présents dans votre boutique.

Il pleuvait à nouveau lorsque je pénétrai à l’intérieur de la banque pour y déposer mon chèque du loto. 8 millions d’euros. Il fallait maintenant trouver une maison pour y ranger la bibliothèque de mes rêves : un de chaque.

Punaise, 1000 signes, c’est vraiment pas beaucoup !

http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/radio-france-fete-le-livre-2015/concours-radio-france-de-la-micro-nouvelle

© JM Bassetti. Fait à Saint Aubin d’Arquenay le 21 octobre 2015. Reproduction interdite sans accord de l’auteur.

© Amor-Fati 21 octobre 2015 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 21 octobre 2015 par Amor-Fati dans la catégorie "Atelier d'écriture

1 COMMENTS :

  1. By NEVEU on

    Bonjour,
    Il serait malvenu que je commente votre nouvelle dans la mesure où j’ai moi-même concouru 🙂 !
    En tous cas, c’est vrai qu’avec 1000 signes, il faut virer le superflu !
    J’aimerais savoir si vous savez quand les résultats seront finalement publiés.
    Cordialement
    Frédérique

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *