mars 16

Une réunion épuisante

dodo

Messieurs, la séance est ouverte !

Du bout de la table qu’il présidait, le président regardait attentivement ses douze collègues. Il était quatorze heures trente. Le déjeuner à l’Auberge de la Tour qui chante avait duré un peu  plus longtemps que prévu. Tout était excellent, tant les mets que les vins. Et ce petit Armagnac dans la tasse chaude… un vrai régal !

«  Messieurs, l’objet de la séance de cet après-midi est de fixer le nom de la journée nationale qui se déroulera le 16 mars. J’attends vos propositions.

Un silence complet suivit cette première déclaration. Le Président essaya de redonner un peu de vigueur aux douze députés assis en face de lui.

– Monsieur Lambert, qu’en pensez-vous ?

Lambert leva les yeux, ouvrit un œil glauque et murmura une réponse incompréhensible.

– Bien, reprit le Président qui fit mine d’avoir compris. C’est une excellente proposition. Et vous, Berthier ?

Le menton enfoncé dans la poitrine, Berthier respirait bruyamment. A chaque expiration, une espèce de sifflement aigu sortait de son nez.

Le Président de séance essaya de solliciter les députés Burgos, Corsan, Moulinier, Tachon, Barré sans plus de succès.

Lui-même sentait un violent coup de barre lui oppresser l’estomac. Il refreina difficilement une immense envie de bailler. Il remua la tête de droite et de gauche et tendit ses bras pour tenter de les désengourdir. Ses yeux se fermaient. Il avait beau lutter, la poule au blanc et l’Armagnac auraient décidément le dernier mot.

Avant de s’effondrer sur le bureau, il eut le temps d’articuler difficilement.

– Messieurs, j’ai bien noté que le 16 mars serait désormais la journée nationale du sommeil. Y a-t-il des objections ? »

Un immense ronflement répondit à sa dernière question.

 

Un peu de vocabulaire…

Se coucher, Ronfler, Pioncer, Se pieuter, Se reposer, Sommeiller, Somnoler, Roupiller, S’assoupir, Se piausser, Se pagnoter, Traîner, Aller au dodo, En écraser, Etre dans les bras de Morphée, Faire dodo,

Faire la sieste, Faire un petit somme, Faire une ronflette, Piquer un roupillon.

 

Une histoire à Dormir debout, Un besoin de Dormir irrésistible, Dormir à poings fermés, Dormir comme une bûche, Dormir comme un loir, Dormir comme un sabot, Dormir comme un subrécargue, Dormir en chien de fusil, Dormir comme une marmotte, Dormir comme un moine, Dormir comme une souche, Dormir comme une toupie, Dormir à poings fermés, Dormir à la belle étoile, Dormir en gendarme, Dormir d’un trait, Dormir du sommeil du juste, Faire la grasse matinée, Dormir les yeux ouverts, Dormir sur ses deux oreilles, Dormir sur un tas d’or, Dormir sur un volcan, Dormir tout d’un somme, Dormir tout son soûl, Ne dormir que d’un œil, Ne plus en dormir.

 

(La journée nationale du sommeil est habituellement fixée au 16 Mars. Cette année, elle aura lieu vendredi 22 Mars. Ceci dit, l’écriture de ce texte m’a épuisé. Je crois que je vais aller faire un petit somme, moi aussi. A demain !)

© JM Bassetti 16 Mars 2013. Tous droits réservés.

© Amor-Fati 16 mars 2013 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 16 mars 2013 par Amor-Fati dans la catégorie "Fiction", "Histoire réécrite

1 COMMENTS :

  1. By Laurence on

    Vocabulaire :
    Dormir comme un bébé
    Piquer un somme
    Piquer du nez

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *