février 11

L’édito de Jojo l’escargot

jardin

Ecrit dans le cadre de l’atelier « Bon dimanche » dont le sujet était le suivant:

Vous êtes rédacteur en chef d’un grand journal et vous devez écrire l’éditorial du numéro du dimanche matin. De quoi allez-vous parler?

Imaginez un article sur une actualité poétique en rapport avec votre conception de ce jour de repos.

Votre contrainte : ne pas employer les mots « journal, papier, nouvelle ».

N’oubliez pas d’illustrer votre propos.

Il pleut.

Joli dimanche en perspective pour nous. La météo est de plus en plus mauvaise et les choses ne vont pas aller en s’améliorant.

Tout va pour le mieux.

Notre envoyé spécial sur le parterre de bulbes nous a fait savoir hier soir par un bref communiqué que les jonquilles étaient en pleins préparatifs. Certaines corolles  jaunes sont déjà en train de se former. Les plus optimistes parlent de quinze jours à trois semaines si le climat se maintient tel qu’il est actuellement. Par contre, un certain nombre de narcisses préfèrent attendre encore un peu. Beaucoup d’entre elles se souviennent encore de l’épisode dramatique de neige de mars dernier qui avait fait énormément de victimes parmi les bulbes. La prudence reste donc de mise.

Le dimanche s’annonce plutôt calme pour les habitants des pelouses. Le mauvais temps persistant ainsi que le vent qui souffle depuis quelques jours bloquera ce week-end encore les propriétaires devant la télé. On m’a également mis au courant que le programmé télé était particulièrement chargé avec du rugby et les jeux olympiques d’hiver. Des heures de télé en perspective pour eux et un calme olympien pour nous.

Pas de barbecue, de partie de foot ou de vélo non plus. Cette saison est décidément bonne pour nous !

Du côté des perce-neige, le moral est au top, même si on déplore déjà quelques fleurs fanées. La météo nous joue décidément bien des tours en ce moment !

Toujours pas de nouvelles des taupes. On ne les voit que peu depuis quelque temps. Bien sûr, elles n’hibernent pas, mais se font plus discrètes. Auraient-elles une cheminée bien cachée dans leurs galeries ? Allez savoir… Si vous avez des amis lombrics, prévenez-les de l’éventuel danger qui les menace. Les taupes en recherche d’amour sont également en chasse de vers. Danger, danger, sale temps pour les buzucs, comme on les appelle en Bretagne !

Au boulot, petites gens du jardin, au boulot ! Au boulot, faites comme nous, les escargots ! Nous donnons l’exemple ! Occupons-nous, aimons-nous, reproduisons-nous, préparons le printemps. Pour l’instant, tout le monde dort, tout le monde est au calme, mais je pense que ça ne durera pas. Bientôt, nous devrons tous montrer que le jardin qui nous abrite est vivant.

Continuons à travailler discrètement, dans le silence, mais avec efficacité.

Notre crédibilité est à ce prix.

La semaine prochaine, la Gazettes des Pelouses vous présentera un dossier spécial sur le travail de fourmi des limaces ! A dimanche !

Jojo l’Escargot.

Provenance de l’image: http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/travaux-fin-hiver-jardin-potager.php

© Amor-Fati 11 février 2014 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr


Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 11 février 2014 par Amor-Fati dans la catégorie "Atelier d'écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *