Atelier d’écriture proposé par le site Bricabook.

C’est marrant. Chaque jour, quand la photo arrive, j’ai une idée qui se fixe immédiatement dans mon cerveau.

Parfois, comme aujourd’hui, c’est complètement loufoque.

Mais ce n’est pas grave, je vais jusqu’au bout.

On aime ou on n’aime pas… mais moi, ça m’amuse !

Ah, j’oubliais, ce matin dans notre texte, nous devions caser « je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ».

Bonne lecture.


Trois jours pour un tel travail, non mais ça va pas ? Évidemment que j’ai le plan, comment voulez-vous faire autrement ?

Je l’entends encore au téléphone ce matin :

« Il faut que tu te dépêches, elle risque d’attraper froid…

Mais si, tu vas y arriver.

Tu connais le proverbe : « Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends… »

Et gnagnagna et gnagnagna… »

Je voudrais bien le voir le patron moi.

D’autant que je ne maîtrise pas du tout la technique.

Ma femme m’a bien montré, il y a deux ans, je me souviens. On avait fait une écharpe pour le fils de sa cousine qui venait de naître.

Heureusement que des copains sont venus me donner un coup de main, sinon, je n’y serais jamais arrivé.

Enfin, je pense que le pull de la Statue de la Liberté sera prêt à temps.

Mais bon, faire du tricot avec des barres de métal, c’est quand même limite comme boulot.

Je voudrais bien le voir le patron moi.


Voilà…. A chaque jour suffit sa peine.
Commentez si vous voulez.
Portez-vous bien.
Prenez soin de vous.
Et des autres.
A demain.

© Amor-Fati 2 avril 2020 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr